Haut de page
TwitterYoutubeLinkedinScoop.It!FacebookVersion imprimable
  

Pour déterminer les interactions entre l’utilisateur et le produit final, le confort hygiènique est un des critères à prendre en compte afin de faire le bon choix entre performance et confort.

TESTS DE CONFORT HYGIÉNIQUE

Parmi les nombreux tests que les laboratoires de CTC peuvent vous proposer, voici deux exemples d'analyses en confort hygiènique permettant de caractériser vos produits.

 

Capacité d'absorption et désorption d'eau
(norme EN 12746 - ISO 22649)

Objectif
Cette méthode permet d’évaluer l’absorption et la désorption d’eau pour les premières de montage et les premières de propreté. Cette donnée est particulièrement importante pour le confort hygiénique.
L’absorption permet de quantifier l’aptitude à "garder le pied au sec" tandis que la désorption permet de vérifier si l’eau absorbée sera relarguée en proportion suffisante pour ne pas favoriser de proliférations bactériennes.

 

Test capacité d'absorption désorption
Test capacité d'absorption désorption

 

Principe
L’essai consiste à reproduire les contraintes subies par une semelle première au cours de porter : pression, flexion et contact humide. Ensuite nous mesurons la quantité d’eau maximale absorbable par le matériau. 
Pour la désorption, l’éprouvette est séchée à l’air libre pendant un temps déterminé et ensuite pesée.
Le résultat correspond à l’absorption d’eau à saturation exprimée en mg/cm²* et à la désorption d’eau exprimée en pourcentage.

* milligrammes par cm².

 

Détermination de la perméabilité à la vapeur d’eau
(Norme : NF EN 13515 - ISO 17699)

Objectif: 

Ce test permet de quantifier la respirabilité d’un matériau à dessus en évaluant quelle quantité de vapeur d’eau peut potentiellement le traverser.

 

test de perméabilité à la vapeur d’eau
Test de perméabilité à la vapeur d’eau

 

Principe

Un échantillon de matériau prélevé sur la tige fait office de bouchon sur un flacon contenant un produit hygroscopique. Ce flacon est soumis à un brassage continu devant un flux d’air conditionné. Il est pesé en début et en fin d’essai. La seule prise de masse possible correspond à la quantité de vapeur d’eau ayant traversé l’échantillon.

Le résultat correspond à la respirabilité en mg/(cm².h).

Nos prestations d'essais de laboratoire

 

 

Besoin d'une information

ou d'un devis,

n'hésitez pas à nous contacter :CONTACT

Contact   -   Mentions légales   -   C.G.V   -   R.G.P.D.   -   Gestion des cookies   -   Plan du site   -   © CTC - 2019
CTC Groupe - 4 rue Hermann Frenkel - 69367 Lyon Cedex 7, France