Haut de page
TwitterYoutubeLinkedinScoop.It!FacebookVersion imprimable

Teneur en chrome 6 dans le cuir : Histoire de la norme iso 17075

Publié dans Innocuité le 11/02/2019 par CTC
La norme ISO 17075 "spécifie une méthode de détermination de la teneur en chrome (VI) de solutions obtenues par extraction aqueuse du cuir dans des conditions définies. La limite de quantification de cette méthode est fixée à 3 mg/kg".

Chrome 6 : période post norme iso 17075

C’est au XIXe siècle que le travail du cuir s’est industrialisé comme beaucoup d’autres secteurs industriels, par exemple, l’industrie textile. La découverte du tannage au chrome est une révolution dans le domaine. Aujourd’hui 80% des cuirs sont encore tannés grâce à ce procédé qui est le plus performant.

Passer de la peau au cuir ne prend plus que 24 heures. Les cuirs ainsi fabriqués présentent des propriétés physico-mécaniques intéressantes tout en conservant souplesse et esthétisme.

Les métiers de cuir, maroquinerie, ganterie, chaussure, mode, ameublement, sellerie, etc. trouvent dans ce matériau, leur matière première idéale.

 

Teneur en Chrome 6 : Besoin de norme

À la suite de nombreuses crises sanitaires, vache folle, diméthylfumarate, etc., la notion d’innocuité c’est-à-dire « qualité de ce qui n’est pas nuisible » s’impose aux acteurs de la filière cuir qui doivent en tenir compte au regard de leurs produits finis.

Le 25 mars 2014, la Commission européenne a décidé de modifier le règlement REACh N° 2006/1997 (Registration, Evaluation, and Authorization of Chemicals) en intégrant dans son annexe XVII une restriction concernant la présence de Chrome 6 dans les cuirs.

Les articles contenant des parties en cuir susceptibles d'entrer en contact avec la peau et contenant du chrome VI dans des concentrations supérieures ou égales à 3 mg/kg (0,0003 % en poids) ne peuvent plus être mis sur le marché européen.

 

Chrome 6, teneur et norme ISO 17075
Chrome 6, teneur et norme ISO 17075

 

 

Chrome 6 ou Chrome hexavalent : Quels sont les risques ?

Le chrome est un oligoélément nécessaire à notre métabolisme. Il intervient dans la gestion des sucres et des graisses absorbées par l’organisme, sous sa forme trivalente (chrome III) il n’est donc pas dangereux pour l’homme.

La forme hexavalente du Chrome est par contre très clairement identifiée dangereuse pour la santé. Ingérée ou inhalée, cette substance est considérée comme toxique et même cancérigène. C’est également un allergène avéré par contact cutané. Tous les packs allergènes des allergologues ont inclus un kit de test chrome 6 (CrVI).

 

Chrome 6, les réactions au contact

Les éruptions cutanées, parfois graves, peuvent apparaître sur la peau en contact avec du chrome 6. Certaines publications estiment que 0,2% de la population européenne est impactée. C’est cette propriété qui a entrainé l’insertion du Chrome VI à l’annexe XVII de Reach.

Le tannage au chrome est exclusivement réalisé avec du Chrome trivalent. Dans certains cas, si des précautions ne sont pas prises une partie du Cr III peut se transformer en Chrome 6 dans le cuir. Des bonnes pratiques pour éviter cette transformation existent, utiliser des matières premières de qualité, effectuer des rinçages efficaces, éviter des substances susceptibles de réagir avec le cuir, etc..

 

Ce qui amène la norme ISO 17075

Dans la pratique, les organismes de contrôle du marché s’assurent régulièrement que la teneur en chrome VI des articles en cuir reste bien inférieures aux limites imposées par la législation européenne.

La norme ISO 17075 "spécifie une méthode de détermination de la teneur en chrome (VI) de solutions obtenues par extraction aqueuse du cuir dans des conditions définies. La limite de quantification de cette méthode est fixée à 3 mg/kg".

 

Chrome VI et Chrome hexavalent : Norme ISO 17075 

La première méthode d’essai pour déterminer la quantité de Cr VI dans un cuir date de 1993 (IUP 13). Elle a été améliorée plusieurs fois (DIN 53314, CEN TS 14495). Puis est apparue la première version de la norme ISO 17075 qui a été publiée en 2007 puis révisée et remplacée par deux autres textes en 2017 : 

  • ISO 17075-partie 1 : 2017 Méthode colorimétrique 
  • ISO 17075-partie 2 : 2017 Méthode chromatographique

La norme ISO 17075 : partie 2 est considérée comme la méthode de référence. Sa spécificité et sa précision permettent la quantification du chrome VI avec de meilleures conditions de reproductibilité à la limite de quantification (3 mg/kg).

Cette norme a été développée par toute les parties prenantes de la filière cuir, les pouvoir public, les laboratoires, les tanneurs et les utilisateurs de produit en cuir.

Le contrôle et la conformité du cuir après test ISO 17075 constitue donc un prérequis et son passeport pour une mise sur le marché européen mais également dans de nombreux autres pays, Chine, Vietnam, Corée, Egypte, etc.. Cela quel que soit le produit en cuir, maroquinerie, ganterie, vêtement, chaussure, meuble, bracelet de montre, jouet, automobile, bijoux, équipements de protection individuelle (gant, chaussure, vêtement).

 

 

 

Vous êtes soumis à des problématiques de teneur en Chrome 6 dans vos produits ?

Contactez-nous pour vos tests et conseils.

CONTACT

 

 

 

Sur le même sujet
Contact   -   Mentions légales   -   C.G.V   -   R.G.P.D.   -   Gestion des cookies   -   Plan du site   -   © CTC - 2019
CTC Groupe - 4 rue Hermann Frenkel - 69367 Lyon Cedex 7, France